Newsletter
Inscription à la newsletter
Newsletter

Installez le plugin Flash9 pour voir l'animation

sextoys

Jeux pour adulte

Art érotique

  Inscrivez vous à notre flux RSS







Banniere 468x60Découvrez notre partenaireBanniere 468x60
Blog Galeries des artistes » Galeries des artistes » David Nassoy, photo'graphiste de nus masculins
09.06.2011 20:50:00

De lien en lien, j’ai découvert récemment un des sites de Daniel Nassoy, men of my dreams. Des hommes de rêves ? Peut-être pas de mes propres rêves, mais il ne fallait pas plus du titre pour que je souhaite y jeter un œil. Le site est dédié aux nus masculins, du nu classique ou érotique. Il s’agit d’un des quatre sites du photographe Daniel Nassoy.

Voici tout d’abord comment D. Nassoy se présente :


Né en 1958 à Metz, Daniel Nassoy, informaticien de formation,ouvre un jour les yeux grâce à la photographie.

En 1992 il s’inscrit pour une formation de 2 ans de photographie àl’EFET à Paris.

Mais la photo l’a déjà imprégné et il se sent de plus en plus enfermédans ce monde strict et codé des ordinateurs.

En 1997 il décide d’abandonner son métier pour une autre voie, lemultimédia, et en 1998 il perfectionne sa technique de la retoucheen suivant plusieurs formations.

En 2001 il s’inscrit à la Maison des Artistes comme graphiste-photographe d’art. Depuis ce jour il travaille comme photographe indépendant et graphiste.

Pour ses premiers clichés il utilise les méthodes traditionnelles de la photographie noir et blanc, parfois teintée d’une touche de sépia (film 24x36, avec virage).

Puis il utilise les moyens technologiques modernes (ordinateurs, scan, logiciel Photoshop, grands tirages numériques en labo) avant de passer à la prise de vue numérique pour recréer une vision personnelle du monde, des sensations, des pensées et sentiments.

La couleur l’attire également mais il faut qu’elle soit flash et décapante.

Il expose régulièrement dans différents lieux de Paris.

 

 

 
 

 

Daniel Nassoy découvre la photographie en photographiant Paris en argentique noir et blanc et en développant lui-même ses photos. La trajectoire de «photo’graphiste» de Daniel NASSOY a commencé par la création avec des moyens très simples – quelques lumières, une tenture noire – d’un petit théâtre nocturne où il explore les corps nus masculins. De nombreux modèles se prêtent à ce jeu fantasmatique, où l’objectif tend un miroir aux désirs et aux rêves de chacun.

Mais bientôt une nouvelle série – a-PARIS-tions I – vient libérer ces corps (et le photographe) de leur cocon d’intimité pour les mêler aux matières multiples du monde réel, où ils se trouvent comme incrustés.

Dans un troisième temps, qu’illustrent les œuvres plus récentes d’ a-PARIS-tions II, c’est dans l’espace d’un véritable décor, tantôt réel tantôt réinventé, que Daniel NASSOY déploie ses nus, au terme d’un travail de projection poétique où la magie photo’graphiste donne sa pleine mesure.

 

 

 

 

 

Comme j’étais principalement intéressée par les séries avec des cordes, ce sont de nouvelles créations autour des cordes que David Nassoy m’a fait parvenir et que je vous montre ici, avec bien sûr son autorisation.

 

http://menofmydreams.com

 

 

Et puis on ne pouvait en rester là sans une question personnelle...


- Vous avez notamment réalisé une série de photographies nommée Saint-Sébastien. S'y trouvent des hommes enroulés dans des cordes... Leur martyre ne semble pas les faire souffrir. Que souhaitiez-vous évoquer ? D'où vous est venue l'idée d'intégrer de lourdes cordes rouges ? Pourquoi ces jeux autour des cordes, comme s'il s'agissait d'une liane, d'un serpent... ? 


David Nassoy : - L' image de Saint-Sébastien est une image iconique depuis longtemps représentée en peinture par un beau jeune homme transpercé de flèches mais qui n'a jamais vraiment l'air de souffrir !

Cette image a été reprise par de nombreux artistes gays (comme moi) pour exprimer leurs fantasmes en terme de beauté masculine et non de souffrance  ... 

Les lourdes cordes sont tout simplement à mon goût, très graphiques et la couleur rouge est ma couleur préférée : je l'utilise beaucoup dans d'autres séries. C'est une couleur fascinante et ambiguë , elle anime des sentiments passionnels, chaleur, énergie en contradiction avec l'image du sang, de l'enfer et de la luxure....

J'ai utilisé cette corde et d'autres dans la série "Attache-moi", un monde de désirs, attache-moi, retiens-moi, protège-moi, ne me laisse pas aller.... 

Un monde de fantasmes aussi, l'envie de s'attacher les êtres, de s'attacher les hommes, de les posséder sans jamais les faire souffrir... et pour finir non je n'attache pas mes amants, question qui m'a souvent été posée... et pour moi ce n'est ni une liane, ni un serpent ...  même si on peut y penser...

 

 

 

 

 

David Nassoy conclut cet entretien en répondant à une question sur l’existence de projets.


- Oui des projets mixant la vidéo et les images fixes ....  premières créations dans quelques mois....  à suivre !


C’est ce je vous convie de faire en vous rendant sur les différents sites de ce photo’graphiste.

 

 

http://danielnassoy.com

http://jeveuxmonportrait.com

http://myportraitinparis.com

http://menofmydreams.com


Publié par steph
Ecrire un commentaire


If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.