Newsletter
Inscription à la newsletter
Newsletter

Installez le plugin Flash9 pour voir l'animation

sextoys

Jeux pour adulte

Art érotique

  Inscrivez vous à notre flux RSS







Banniere 468x60Découvrez notre partenaireBanniere 468x60
Blog Galeries des artistes » Galeries des artistes » Loco Loki et sa galerie "virtual sex"
03.02.2013 15:48:50

Aujourd'hui, nous nous sommes intéressés aux oeuvres de Loco Loki et lui avons posé quelques questions...

Loco Loki

Neoplaisir : Bonjour. Pourquoi ce nom étrange ? Pourriez-vous vous présenter ?

Loki : Bonjour,

Bien sûr, j’ai donc pour nom d’artiste Loki, je suis un jeune créateur toulousain et depuis tout petit j’ai l’habitude d’utiliser des pseudonymes, des surnoms, que ce soit en amour, dans les jeux vidéos, les jeux de sociétés, la musique ou la peinture.

Loki est un dieu malicieux de la mythologie nordique, et très vite je me suis rendu compte que je le retrouvais partout autour de moi. Dans mes lectures avec entre autre la BD Thorgal, ou en musique en tant que titre du groupe Rancid, je le retrouvais partout. Etant moi même un peu malicieux, je l’ai adopté.

 

Quels sont les outils, les techniques que vous utilisez ? Comment procédez-vous ? Est-ce que vos œuvres sont faites d'après modèle, d'après photo... ?

Je fonctionne par thèmes que je développe à souhait suivant des techniques différentes pour chacun. Je passe de l’acrylique sur toile, au marqueur, du crayon, au stylo, dernièrement j’utilise beaucoup comme support le carton plume, léger à transporter, sans aspérité.

Ma création se fait beaucoup à partir de photo cela me permet de rester fidèle à la perception visuelle que l’on se fait du monde. Cela se transcrit par des œuvres très figuratives. Certaines photos sont faites par moi-même, d’autres extraites d’internet.

 

Sur votre site Internet http://locoloki.free.fr nous pouvons découvrir différentes galeries : Anachronismes, Une autre histoire, Statistiques, mais aussi, c'est ce qui nous intéresse le plus dans le cadre de ce webzine, « Virtual sex ». Pourriez-vous évoquer brièvement ces différents thèmes, ce qui vous intéresse dans ces thèmes ? Pourquoi ce titre de « virtual sex » ? Qu'y trouve-t-on ?

Comme vous l’avez dit, j’ai plusieurs pistes de créations, ce qui me permet de ne pas m’enfermer dans une routine, une facilité et ainsi pouvoir suivre mes envies.

Une de mes séries s’appelle « Anachronisme ». Dans celle–ci, je m’essaye à reprendre des tableaux de maîtres, à les moderniser et à y inclure des anachronismes.

Il y a aussi « une autre Histoire » où je travaille autour de l’imagination en prenant comme base les théories des complots les univers parallèles. J’ai notamment développé plusieurs tableaux autour de l’aventure humaine sur la lune qui fait l’objet d’une remise en question dans les milieux complotistes.

J’ai également effectué une série ou j’ai utilisé des statistiques prises au hasard et non vérifiées sur internet pour les illustrer ensuite avec des portraits trouvés aussi au hasard sur internet.

 

Et puis il y a « virtual sex ». Cette série traite du sexe sur internet, de ces images aguicheuses qui inondent le net, et qui provoquent tant d’excitations. Ces images ne sont qu’une combinaison de codes, de 0 et de 1 et pourtant elles ont un effet sur notre cerveau. Une fois encore, je travaille avec des images extraites d’internet, je les retraite avec Photoshop, les recadre, les arrange comme je le souhaite puis les transcris sur carton plume. Suivant l’œuvre, le dessin est plus ou moins réalisé en utilisant des 0 et des 1, ce qui donne un graphisme intéressant aux tableaux : c’est du « porno-graphique. » J’essaye ainsi de retranscrire la structure graphique de l’image en décomposant les corps par des combinaisons de chiffres, créant comme des pixels sur le tableau.

 

Virtual sex de Loco Loki

 

Beaucoup de femmes aux cheveux longs (presque toutes), ai-je remarqué, dans la galerie « virtual sex ». La chevelure est-elle pour vous une représentation de la féminité ?

C’est vrai qu’il y a beaucoup de femme aux cheveux longs, je ne l’avais pas remarqué. Mais à y réfléchir cela ne m‘étonne pas venant de moi. Je trouve qu’il y a très peu de femme pour qui les cheveux courts vont bien, je veux dire par là avec des coupes dites à la « garçonne ». Dans mon inconscient, les cheveux longs ne symbolisent pas forcement la féminité car des hommes ont les cheveux longs et restent masculins, j’ai moi-même eu les cheveux longs, tout comme il y a des femmes très féminines très attirantes avec les cheveux courts. En revanche, je trouve qu’un côté masculin ressort assez facilement chez certaines femmes ayant les cheveux courts, et cela ne m’attire pas.

 

Virtual sex de Loco Loki

 

Quelles formes de féminité souhaitez-vous représenter ?

Avec du recul, je constate que je me suis jusqu’à présent limité à des femmes fines, alors que lorsque j’ai commencé cette série je voulais traiter tout ce que le net pouvait nous proposer. Femme forte, âgées, fines, un peu en chair, sm, lesbiennes… Je voulais aussi évoquer les hommes, puis je me suis ravisé me disant qu’en tant qu’homme avec mes préférences sexuelles et esthétiques, je n’avais pas à traiter tout ce qui était visible sur la toile, mais plutôt tout ce qui me parlait à moi en tant qu’homme hétérosexuel.

 

Où peut-on admirer vos œuvres ? Avez-vous des expositions prévues ? Comment acquérir une de vos œuvres ?

Mes œuvres sont visibles sur mon site http://locoloki.free.fr, sur mon profil facebook Loco Loki ou encore sur alittlemarket.com.

Actuellement je suis en négociation avec une galerie sur paris, une autre sur Toulouse pour de futures expositions.

Aujourd’hui, je vends mes œuvres à travers le site « A little market » ou directement via mon site.


Publié par steph
Ecrire un commentaire


If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.