Newsletter
Inscription à la newsletter
Newsletter

Installez le plugin Flash9 pour voir l'animation

sextoys

Jeux pour adulte

Art érotique

  Inscrivez vous à notre flux RSS







Banniere 468x60Découvrez notre partenaireBanniere 468x60
Blog Galeries des artistes » Galeries des artistes » Mon mari est un homme formidable, interview
Récits érotiques

Mon mari est un homme formidable

Mon mari est un homme formidable est la véritable histoire d’Eve, une jeune femme libertine, abonnée de Netechangisme, et qui découvre un jour les plaisirs et l’excitation trouble d’une forme particulière de voyeurisme/exhibitionnisme : le candaulisme.

 

Prénom : Eve

Age : 36 ans

Domicile : Paris

Profession : écrivaine libertaire et libertine

 

 

Neoplaisir : Alors ? En quoi votre mari est-il un homme formidable ?

Eve : Il l’est sur des tas de points. D’abord affectivement. Il me rassure, il me sécurise, c’est un homme très attentionné qui aime me faire régulièrement des petits cadeaux. Il cherche toujours à me mettre en avant.  Bref, c’est l’homme que j’aime.

On peut aussi supposer que sexuellement, c’est un homme formidable ?

Oui, tout à fait. C’est même l’homme idéal. J’ai une totale liberté avec lui. Il me laisse vivre mes fantasmes, il est ouvert à tout ce que j’aime et ne porte jamais de jugement sur tout ce qui m’attire. Tout ce que je fais, tous mes fantasmes l’excitent. Il est d’une très grande ouverture d’esprit et ne se met jamais en concurrence avec mes autres partenaires.

Et son plaisir à lui ?

Son plaisir à lui, c’est le plaisir de sa femme. Il cherche avant tout mon épanouissement et si je m’épanouis, il s’épanouit avec moi. Voilà pourquoi c’est un homme formidable.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ce livre sur vos différentes expériences sexuelles ?

C’est une expérience excitante, il y a une forme d’exhibition. Mais j’au surtout voulu montrer qu’il ne faut pas se prendre la tête mais plutôt qu’il faut aller de l’avant, assumer ses désirs, vivre une sexualité libre et non contraignante. Il y a des tas de choses dans la vie faites pour nous rendre triste : le travail, la machine à café… Alors que  le sexe, l’exhibition, la candaulisme, le libertinage… Tout ça, ce sont des choses naturelles. On est là pour se faire plaisir. Il faut profiter de tout ça et prendre son pied le plus souvent possible. Il ne fait pas passer à côté de sa vie.

Prendre son pied, cela semble être souvent votre cas ?

Oui, car je ne me pose pas mille questions. Je me laisse aller sans complexe. Lorsque je suis avec des nouveaux partenaires, je ne me demande pas si je vais leur plaire, comment ils vont me trouver… Je vis la relation en totale décontraction et en toute simplicité. On est là pour prendre du plaisir ensemble et c’est tout. Le plus de plaisir possible.

Vous semblait être une femme totalement décomplexée.

C’est le mot ! Je vis à fond mes désirs, mes envies. Mon mari est un homme formidable mais le sexe est aussi une chose formidable. Aussi, j’ai décidé de profiter de la vie et des ses plaisirs à fond.  Je ne me pose pas de question. Quand une occasion de prendre mon pied se présente, je ne la laisse pas passer. J’ai fait l’amour dans des tas de situations insolites, sur les toits de Paris un soir de 14 juillet, sur la scène d’un grand théâtre…. Des aventures magnifiques qui me laissent un délicieux souvenir. Je suis partante pour tout, toujours décidée, toujours prête à découvrir et à essayer de nouvelles choses.

Et le candaulisme ?

C’est une pratique très excitante. Un jeu entre mon mari et moi. J’adore ça, savoir qu’il me regarde quand je fais l’amour avec d’autres hommes. Je sais qu’il est excité, que cela lui plait de voir que je prends du plaisir. Parfois, il participe. Il participe à ma jouissance du regard ou bien en prenant des photos. Et moi, le fait de savoir qu’il me regarde, qu’il est heureux pour moi, décuple mon plaisir.  Parfois, il n’est pas là mais je lui raconte tout quand je le retrouve et ça lui donne envie de me faire l’amour. Le candaulisme fait partie de notre relation, de notre vie, c’est quelque chose qui nous soude. Et c’est vraiment formidable d’avoir un mari candauliste.

Vos désirs sexuels sont illimités ?

J’ai beaucoup de désirs. Je suis sans tabou et ouverte à tout. J’aime les hommes, j’aime les femmes. J’aime avoir plusieurs hommes autour de moi, plusieurs beaux males, si possible bien montés et qui s’occupent de tous les orifices.  Je suis toujours très excitée par la diversité des fantasmes sexuels des autres. C’est le sexe qui est sans limite, côté imagination. J’ai découvert le cap d’Agde en 2009 et là, avec la possibilité qui m’était offerte de multiplier chaque jour les aventures, les rencontres, j’ai été réconfortée dans mes convictions et dans ce qui était pour moi l’image du bonheur parfait.

Vous avez un type d’homme particulier ?

Le physique n’est pas ce qui m’importe le plus, mis à part mon faible pour les mecs bien pourvus par la nature. Mais j’aime les hommes qui ont envie. Envie de vivre quelque chose avec moi, envie de partager, envie d’aller jusqu’au bout de leurs fantasmes

 

Aucune Ressource trouvée.