Newsletter
Inscription à la newsletter
Newsletter

Installez le plugin Flash9 pour voir l'animation

sextoys

Jeux pour adulte

Art érotique

  Inscrivez vous à notre flux RSS







Banniere 468x60Découvrez notre partenaireBanniere 468x60
Blog Galeries des artistes » Sexo dico » Le sexe anal et son vocabulaire
19.08.2010 13:18:25

Lorsque l'on évoque le sexe anal, le premier terme qui vient à l'esprit est celui utilisé pour le coït anal, « sodomie ». Ce mot provient d'un nom propre, Sodome, ville détruite par Dieu à cause de ses mœurs. De « sodomie » dérivent le verbe « sodomiser » et le nom « sodomite », celui qui pratique la sodomie. On rapporte que Verlaine, devant un tribunal où on l'accusait d'être « sodomiste » (sic !) a corrigé en précisant que l'on disait « sodomite »...

 

Mais avant de le pénétrer, voyons de plus près le terme « anus ». Il est tour à tout « orifice du rectum » selon sa définition, « petit orifice », « œillet » et pas seulement pour les poètes, Verlaine y compris, « fondement », « arrière boutique », « anneau », « rondelle », « rosette », « trou de balle », « pastille », et j'en passe... Les termes font souvent référence à sa forme circulaire.

 

La sodomie peut devenir, si l'on change de registre de langue, un « enculage », sodomiser, « enculer » et le sodomite un « enculeur »...

 

Diverses expressions peuvent se former autour des termes spécifiques à l'anus et l'on peut trouver des expressions imagées comme « prendre l'entrée des artistes » ou des expressions plus localisées comme « prendre par derrière ».

 

Vous utilisez l'expression « se fourrer le doigt dans l'œil » en pensant naïvement aux yeux ? Pensez que l'œil désigne l'anus et vous aurez une expression pour le doigté anal... « Mettre un doigt » peut évasivement désigner aussi cette pratique, sans qu'il est besoin de préciser où le doigt se trouve.

 

Quant à une pratique sexuelle où il s'agit de la langue qui s'insinue au bord et dans l'anus, les termes spécifiques sont anilinctus ou encore anulingus... Comme le souligne Nouvelles tentations, le terme « connaît diverses torsions sémantiques ». On le désigne doctement par l'expression « rapport bucco-anal » ou plus souvent sous l'expression « feuille de rose », syntagme utilisé aussi par Maupassant pour désigner un bordel dans sa pièce A la feuille de rose, maison turque.

 

 


Publié par steph
Ecrire un commentaire


If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.
 
Commentaires#4 Posté le 23.08.2010 17:51:17 par steph (1 posts)

réponse

Je suis bien d'accord, mais il s'agissait uniquement de donner des termes de vocabulaire dans ce texte, pour cette section "dico".
Le sexe anal sera progressivement abordé dans la section "dossiers" avec d??s à présent des questions basiques à ce sujet. Je compl??terai avec d'autres textes par la suite, et il sera, rassurez-vous question du plaisir aussi :)

Commentaires#3 Posté le 22.08.2010 15:31:28 par (1 posts)

Et le plaisir?

Votre début d'article est tr??s intéressant sur un plan didactique mais il ne faut pas oublier le plaisir car cette zone anale est une des plus riches au niveau des terminaisons nerveuses et un analingus, aussi bien pour un homme que pour une femme, la plus affolante des "gâteries" bucales!

Quant à la sodomie, avec force cr??me et préliminaires, un don de soit unique avec cette sensation de remplissage de la terminaison du c??lon et de glissement de la verge entre les fesses qui réellement fait entrevoir le 7??me ciel...