Newsletter
Inscription à la newsletter
Newsletter

Installez le plugin Flash9 pour voir l'animation

sextoys

Jeux pour adulte

Art érotique

  Inscrivez vous à notre flux RSS







Banniere 468x60Découvrez notre partenaireBanniere 468x60
Blog Galeries des artistes » Concours d'écriture érotique 2012 » Concours d'écriture érotique 2012 - texte 11 de Jennifer
07.04.2012 09:42:44

 

C'est la 11e participation au concours de récits érotiques organisé par Neoplaisir et la collection e-ros ! Le texte, de Jennifer, se nomme Un cadeau diablement sexy. Bonne lecture !

 

 


La journée avait été harassante. Ni ses clients ni son patron n'avaient laissé à Matt une seule seconde de répit. Quelle journée ! Et dire que c'était aujourd'hui son anniversaire...

Il ne rêvait que d'une chose : rentrer chez lui, prendre une rapide douche et s'écrouler sur son lit !

Rien d'organisé en vue de célébrer ses 32 ans : il se rappelait encore du fiasco de l'année précédente, où il avait fini saoul comme une barrique, devant une assemblée de plus de cinquante personnes à mettre la main dans le décolleté de la sœur de son meilleur ami.

Jillian.

La jeune femme hantait ses pensées depuis qu'il la connaissait. Cela faisait maintenant 10 ans qu'ils s'étaient rencontrés pour la première fois, mais elle n'avait jamais montré le moindre intérêt pour lui. Pire, depuis qu'il lui avait peloté les seins en public, elle l'évitait comme la peste.

La femme de ses rêves... à jamais inaccessible.

Alors qu'il arrêtait sa voiture devant sa petite maison de célibataire, il crut entrevoir un rai de lumière provenant de la fenêtre de son salon. Son sang ne faisant qu'un tour, il fonça à la porte d'entrée. Elle était ouverte. Il était pourtant certain de l'avoir bien verrouillée le matin même. Inquiet, il poussa la porte sans bruit. Il entendit alors un son de papier froissé provenir du fond de sa maison. Saisissant un manche à balais, il entra silencieusement dans son salon. La pièce était faiblement illuminée, mais un mouvement attira son attention. Se tournant vers le probable cambrioleur, il brandit son arme dérisoire... et la lâcha tout aussi rapidement.

Là, juste devant lui, se tenait Jillian, emballée sommairement dans du papier cadeau brillant.

« Surprise ! » lui lança t-elle d'une voix timide et légèrement effrayée.

« Jillian ? » dit faiblement Matt, tant il était ébahi.

Reprenant courage devant l'hésitation du jeune homme, Jillian profita de l'opportunité pour expliquer :

« Je pensais te faire un cadeau rien qu'entre nous... depuis l'année dernière je ne sais plus trop comment me comporter. J'ai cru comprendre que je ne t'étais pas indifférente ».

Elle lui coula un regard en biais, attendant sa réaction. Matt était tellement surpris qu'il restait coit. Interprétant mal sa passivité, Jillian ajouta :

« Je crois que je ferais mieux de partir, finalement ». Elle esquissa un pas vers le couloir.

Reprenant ses esprits, Matt lui saisit le bras afin de la rattraper.

Leurs bouches se trouvèrent à quelques centimètres à peine l'une de l'autre.

« Ne pars pas, c'est un très beau cadeau », souffla Matt.

« Alors ouvre-le », l'incita la jeune femme.

Se reculant légèrement, il tira sur un pan du papier doré, qui chut au sol. Elle était pratiquement nue, à l'exception d'un minuscule tanga et d'un affriolant soutien-gorge à balconnets d'où ses seins menaçaient de jaillir à tout moment. L'ensemble, en dentelle noire rehaussée de petits flots de soie rouge, laissait plus qu'entrevoir les détails de son corps de déesse sous la transparence du tissu.

Se penchant en avant, faisant pigeonner sa poitrine encore plus que Matt ne le pensait possible, elle tira sur le petit ruban écarlate qui ornait le milieu de son soutien-gorge. Il rejoignit le papier cadeau au sol, dévoilant ses seins opulents. Le tanga pris bientôt le même chemin, la laissant entièrement offerte à la vue du jeune homme, déjà surexcité.

« Joyeux anniversaire, Matt », dit-elle langoureusement.

Elle vint contre lui et leurs lèvres et leurs corps se joignirent en un baiser torride.

 


Publié par steph
Ecrire un commentaire


If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.
 
Commentaires#2 Posté le 11.04.2012 23:32:01 par (1 posts)

Copie

C'est quoi cette nouvelle qui ressemble étrangement, a une nouvelle de Gavalda !