Newsletter
Inscription à la newsletter
Newsletter

Installez le plugin Flash9 pour voir l'animation

sextoys

Jeux pour adulte

Art érotique

  Inscrivez vous à notre flux RSS







Banniere 468x60Découvrez notre partenaireBanniere 468x60
Blog Galeries des artistes » Concours d'écriture érotique 2012 » Concours d'écriture érotique 2012 - texte 22 de Sandra
16.05.2012 11:23:44

Hier, dernier jour pour participer au concours d'écriture érotique de Neoplaisir et de la collection e-ros. Voici la 22e et avant-dernière participation.

Le texte, écrit par Sandra, s'intitule Le nouveau pouvoir de Laura.

 

 

Il y avait en elle une sensualité capable de désarmer un homme. Laura n’en revenait pas. Elle dressa un rapide état des lieux de sa vie sexuelle, aussi vibrante qu’un arbre desséché au bord d’une route, et exhiba un sourire de miraculée. A force de désillusions, elle avait fini par classer le sexe dans la boite « rêves impossibles», avec ses recueils de poèmes et sa vieille carte d’extrême gauche. Aussi lorsqu’elle rencontra Maxime, elle attendit sagement Monsieur Ennui. Mais il ne vint pas.

Laura et Maxime en étaient à leur troisième rendez-vous conventionnel, saupoudré de restaurants, sourires timides et conversations polies, quand il posa enfin la main sur son genou. Dans la pénombre de la voiture, il lui souleva doucement la jupe, découvrant ses bas maintenus par des jarretelles de soie noires. Son excitation fut si soudaine qu’il ne pu refreiner un début d’érection. Submergé par la fascination, ses doigts frôlèrent à peine le tissu pour découvrir lentement une culotte de dentelle sombre. Laura fit tomber la jupe à ses pieds et écarta légèrement les cuisses. Le souffle court, il déboutonna avec la même délicatesse son chemisier, qui s’ouvrit sur un bustier de velours rouge où étaient boutonnés les jarretelles. Il resta ainsi, à la contempler pendant presque une heure. Juste le bout de ses doigts, une caresse à peine perceptible mais au combien troublante pour Laura, dessinait le contour de sa lingerie. Puis il l’habilla en dispersant des baisers sur sa peau érectile comme jamais.

De retour chez elle, toujours prisonnière de cette sphère érotique, Laura se masturba avec un plaisir rare. Maxime avait été soumis à la dictature de sa lingerie. Aurait-elle trouvé une arme secrète, un outil sublimatoire de son potentiel féminin ? Magali ne s’était pas moquée d’elle.

Magali s’étrangla dans son café-crème du dimanche matin : « mais enfin ma chérie, tu n’as quand même pas cru cette histoire ? Quand tu m’as raconté ne plus croire en tes charmes, j’ai dégoté ce petit ensemble dans la boutique Neoplaisir et découpé les étiquettes. Le fait qu’il vienne de ma grand-tante, star de l’effeuillage burlesque dans les années 30 et doté de pouvoirs magiques… était à prendre au second degré ! Je voulais surtout que tu chasses ta gêne car tu es si belle. La lingerie sexy sublime les femmes. Routine balayée, poussière poussée du pied, comme par magie ! Mais la baguette est entre tes mains…


 

 


Publié par steph
Ecrire un commentaire


If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.
 
Commentaires#6 Posté le 08.10.2012 19:41:44 par (3 posts)

FPiKPYcMStqdUwD

Z8ncqO , [url=http://uoqogasszjxw.com/]uoqogasszjxw[/url], [link=http://phifbvmymkhk.com/]phifbvmymkhk[/link], http://rjlrfdjyogam.com/

Commentaires#5 Posté le 08.10.2012 08:30:29 par (3 posts)

eZcSldZi

BEFwCJ <a href="http://drbeqxuorfxr.com/">drbeqxuorfxr</a>

Commentaires#4 Posté le 07.10.2012 13:11:48 par (3 posts)

NkwgtkqDEtJZ

Gee whiz, and I thugoht this would be hard to find out.