Newsletter
Inscription à la newsletter
Newsletter

Installez le plugin Flash9 pour voir l'animation

sextoys

Jeux pour adulte

Art érotique

  Inscrivez vous à notre flux RSS







Banniere 468x60Découvrez notre partenaireBanniere 468x60
Blog Galeries des artistes » Concours d'écriture érotique 2012 » Concours d'écriture érotique 2012 - texte 9 de Claire de la Chatlys
04.04.2012 13:07:46

Il s'agit de la 9e participation à ce concours d'écriture érotique de Neoplaisir et de la collection e-ros.

Le texte qui suit est l'œuvre de Claire de la Chatlys (http://claire-de-la-chatlys.over-blog.com/).

 

 

La lumière du soleil couchant filtre par la fenêtre. Sétend doucement à mes pieds. Avant de se perdre sur mes bas. Mon corps reste inerte. Espérant sa venue. Je ne sais que faire. Je suis prête. Offerte. Si bien parée que lon pourrait me mettre dans une vitrine de lingerie. Mais il nen est rien. Je reste allongée. Stoïque dans mon corset en satin rouge ourlé de lanières de soie noir, mon string coordonné et le porte jarretelle associé à lensemble de ma débauche du jour délicatement posé sur ma peau exposée


Aucun bruissement ne mannonce son arrivée. Aucun bruit de portière. Aucune course dans lescalier. Rien. Je suis seule et je ne vais tout de même pas me morfondre, ça non ! Roulant mes yeux de ma couche à la table de nuit, je minterroge. Juste une seconde et ose. Le paquet est arrivé ce midi. Offrant un joli livre blanc à mon esprit. Cest un cadeau mavait-t-il dit au téléphone. Un petit plus pour épicer notre vie... Sexuelle ? Aurais-je du lui demander !


La couverture est simple. Le papier sent bon. La dédicace est attentionnée. Mon âme est capturée. Dès le premier texte, je sens mes jambes se resserrer. Une chaleur se décupler. Un sourire simposer et des images me transporter. Ma main gauche a lâché mon ouvrage trop aguicheur. Pour se poser sur ma poitrine. Caresser mes seins. Suivre le contour de la dentelle sur mon ventre. Glisser dans les froufrous de mon string avant de se perdre sur ma toison


Ma vision se morcèle. Sentrecoupe de soupirs quand de mes doigts mon clitoris fond. Me transporte. Memmène vers un plaisir solitaire. Une envie de plus. Dun jouet. Dune fioriture. Dun morceau de chair. De tout ce qui aurait la possibilité de me calmer mais je ne veux gâcher le supplice de cette lecture engageante. Me perdre dans une distraction autre si ce nest jouir. Oui, jouir des mots. Jouir de mes sens exacerbés par le rythme des phrases. La danse des sensations quelle me procure avant que lhomme ne rentrepas trop vite finalement. Je viens tout juste de me retrouver, et ce pour ma plus grande joie.

 


Publié par steph
Ecrire un commentaire


If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.