Newsletter
Inscription à la newsletter
Newsletter

Installez le plugin Flash9 pour voir l'animation

sextoys

Jeux pour adulte

Art érotique

  Inscrivez vous à notre flux RSS







Banniere 468x60Découvrez notre partenaireBanniere 468x60
Blog Galeries des artistes » Revue de presse » Idée reçue sur la sodomie dans Sensuelle n°16
Récits érotiques

Puisque je me suis intéressée au sexe anal avec mise en ligne hier d'une première partie d'un dossier consacré à ce sujet, je ne pouvais pas manquer dans cette section « revue de presse », l'article que Sensuelle consacre aux idées reçues sur le sexe.

Sensuelle 16

Dans le numéro 16 de ce magazine d'août-septembre, Yves Ferroul, sexologue, revient sur 13 phrases couramment entendues et démêle le vrai du faux, corrige les opinions erronées. Parmi ces treize phrases, « la sodomie, ce n'est pas naturel ». Voici ce qu'explique le sexologue :

 


« Pour certains, la sodomie n'est pas naturelle, car elle ne permet pas la reproduction. C'est aussi le cas du baiser sur la bouche, des caresses sur les seins ou le clitoris et on ne se pose pas la question de savoir si ces pratiques sont naturelles ou pas. La nature de l'espèce humaine l'a amenée à multiplier les utilisations de son corps.

Par exemple, les jambes sont « naturellement » faites pour la marche mais les humains les utilisent aussi pour nager.

L'exploration de leur corps à la recherche de sources d'excitation et de jouissance diverses a conduit l'homme et la femme à constater qu'ils pouvaient ressentir d'autres sensations lorsque la verge était introduite dans un anus ou une bouche.

Ainsi, l'anus étant richement innervé, la sodomie peut provoquer des orgasmes puissants. Elle est donc un acte naturel de recherche de plaisir de l'espèce humaine, qui par nature multiplie les possibilités de jeu et de sensations qu'offre le corps.

Mais ce n'est pas parce qu'un acte est naturel que nous devons le réaliser. Il n'y a rien de « contre nature » à sauter en parachute mais on a le droit de ne jamais le faire ! »

 

 

Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'article dans le magazine Sensuelle n°16 actuellement en vente au prix de 3,95 €, aux pages 58-63.

 

 

 

 

Aucune Ressource trouvée.